Fiche ouvrage
 
Code : 21489
Titre : Eloge de M. Le comte d'Argenson, Lu à la rentrée de l'académie Royale des Inscriptions & Belles-Lettres, par M. Le Beau, Secrétaire de la même Académie. Eloge de Maurice de Saxe, Duc de Sémigalle & de Curlande...Discours qui a remporté le prix de l'Académie françoise en 1759. Par Thomas. Jumonville Poëme. Par Thomas. Eloge de Henri-François Daguesseau Chancelier de France, commandeur des Ordres du Roi. Discours qui a remporté le prix de l'Académie Françoise en 1760. Par Thomas. Eloge de René Duguay-Trouin, Lieutenant Général des Armées naavales, Commandeur de l'Ordre Royal & Militaire de S. Louis. Discours qui a remporté... en 1761. Par Thomas. Eloge de Maximilien de Bethune, duc de Sully, Surintendant des Finances, &c, principal Ministre sous Henri IV. Discours qui a remporté... en 1763. Par Thomas. Eloge de Maximilien de Bethune ; duc de Sully, Sur-Intendant des Finaces sous Henri IV. Par Mlle Mazarelli.
Auteur : LE BEAU - THOMAS - MAZARELLI (Melle).
Edition : Paris, Panckoucke, 1765 -Regnard, 1763 - SN., SL, 1759 - Regnard, 1764. 1763 - Duchesne, 1764.
Année :
Format : In-8 : réunion de plusieurs ouvrages : M. Le comte d'Argenson : 30 pages - Maurice de Saxe : 41 pp.- Jumonville : XX et 59 pp.- H.F. Daguesseau : 44 pp. - Duguay-Trouin : 65 pp. (la page 65 est reliée par erreur après la page 44 du précédent eloge). - Maximilien de Béthune : 91 pp. - Eloge de Maximilien de Béthune : 32 pp. Très bon état intérieur.
Reliure : Plein veau glacé blond, triple filet doré sur les plats, dos à nerfs orné de fleurons dorés, pièce de titre de maroquin brun, tranches dorées. Coiffe supérieure arrachée avec manque de cuir en tête et à l'encoche de coiffe.
Prix : 160 €uros
Observations : Antoine-Léonard Thomas ( 1732 - 1785), fut d'abord professeur au collège de Beauvais. Il fut ensuite attaché, en qualité de secrétaire des affaires étrangères, à M le duc de Praslin, ministre de ce département. Il prit en 1763 la place de secrétaire interprète du roi auprès des ligues suisses, place qu'il garda jusqu'à sa mort et que M. Le duc de Choiseul lui avait accordé à titre de retraite et comme récompense des services qu'il avait rendu en qualité de secrétaire. Il fut aussi secrétaire ordinaire du duc d'Orléans. Il rentra à l'Académie française en janvier 1767.
Sources :
Catégories : HISTOIRE DE L'ANCIEN REGIME;
   






Michèle et Etienne Bertran
Antiquaires, Libraires
110, rue Molière
ROUEN

Tél/Fax : +33 (0)2 35 70 79 96
Port : +33 (0)6 07 44 43 40

© Copyright 2007 - Jacques Tanguy