Fiche ouvrage
 
Code : 21782
Titre : L'An deux mille quatre cent quarante. Rêve s'il en fut jamais. Eloge de M. Helvétius.
Auteur : [MERCIER ( Louis-Sébastien)]- [SAURIN (Bernard-Joseph)].
Edition : A Londres, 1772.- SL. Sn. Sd.
Année : 1772
Format : In-8 de XII pp. (faux-titre, titre, épître, table), et 402 pages. La seconde page de table a été reliée par erreur entre le titre et le faux-titre. Suivi de L'Eloge de M. Helvétius 28 pages y compris le titre. Les 35 premières pages sont très légèrement jaunies avec petit manque angulaire de papier à deux pages en marge sans atteinte au texte.
Reliure : Plein veau brun d'époque, dos lisse orné de fleurons dorés, accident à la coiffe supérieure arasée et coins émoussés.
Prix : 200 €uros
Observations : Ce roman de Science-fiction, un des premiers du genre est une curieuse et interessante anticipation où l'auteur, sous la fiction d'un songe, envisage l'avenir de la France dans ce futur lointain, le dit futur découlant des aspirations et des idées qui sont dans les esprits. Cette oeuvre exprime vigoureusement le sentiment répandu dans cette seconde moitié du XVIII e siècle.
Sources :
Catégories : LITTERATURE ANCIENNE;
   





© Copyright 2007 - Jacques Tanguy