Fiche ouvrage
 
Code : 21065
Titre : Observations critiques et raisonnées sur l'ordonnance provisoire des exercices et manoeuvres de la cavalerie du Ier vendémiaire An XIII.
Auteur : OUTREPONT (Gustave-Théodore d').
Edition : Paris, Anselin et Pochard, 1824.
Année : 1824
Format : In-12 de (2) et 116 pages. Edition originale. Très bon état intérieur.
Reliure : Plein veau vert foncé d'époque, dos à nerfs orné de fleurons dorés et roulettes, plats ornés de roulettes à froid et dorées, filets dorés en encadrement, filet sur les coupes et roulette sur les chasses, tranches dorées. Armes au centre des plats de Loui
Prix : 580 €uros
Observations : Louis-Antoine d’Artois, né le 6 août 1775 à Versailles et mort à Goritz, en Autriche le 3 juin 1844. Il était petit-fils de France et duc d’Angoulême (1775-1824), puis devint dauphin de France (1824-1830) puis comte de Marnes (1830-1844). En 1836 il prit le nom de Louis de France. Il était Prince de la maison royale de France, fils de Charles-Philippe de France, ce dernier étant comte d'Artois et le futur roi Charles X et de Marie-Thérèse de Savoie. Lors des événements de la révolution de Juillet (1830), peu après l’abdication de son père Charles X, il renonce lui-même à ses droits en faveur de son neveu Henri d'Artois. Il s’exile ensuite avec le titre de courtoisie de comte de Marnes. À la mort de son père (1836) jusqu'à son propre décès (1844), il devient l’aîné des Capétiens et le chef de la maison de Bourbon, prétendant à la Couronne de France et reconnu comme roi par les légitimistes sous le nom de Louis XIX. Parmi les distinctions militaires qui lui ont été données, le duc d’Angoulême était notamment colonel général des cuirassiers et dragons, grand-amiral de France et généralissime de l’armée d'Espagne. A cette époque bien des dissensions existaient entre les différents maîtres des écoles de cavalerie et d'équitation. De tous côtés des théories personnelles surgissaient, critiquant, souvent avec raison, les méthodes en vigueur. M. d’Outrepont, capitaine de cavalerie à la demi-solde, publia en 1824, ses Observations critiques et raisonnées sur l’ordonnance provisoire des exercices et des manœuvres de la cavalerie, où il discute longuement la position de l’homme à cheval.
Sources :
Catégories : MILITARIA;HIPPOLOGIE - EQUITATION - CHASSE - PÊCHE;
   









© Copyright 2007 - Jacques Tanguy