Fiche ouvrage
 
Code : 20378
Titre : Tacuinum Sanitatis.
Auteur : [MEDECINE].
Edition : Paris, Club du Livre, 1987.
Année :
Format : Deux volumes in-folio. Cette édition en fac-similé en couleurs du Livre de la santé, manuscrit de la Bibliothèque nationale d'Autriche, codex série Nova. 2644, accompagnée d'une étude critique de Franz Unterkircher ainsi que la transcription du texte latin et de son adaptation en français par G. Lebaut et en néerlandais par B. Westerveld a été limitée à 1800 exemplaires (N°658). Parfait état.
Reliure : Plein cuir pour le volume de reproduction des miniatures avec filets à froid sur les plats, dos à nerfs et demi-reliure pour le volume de commentaires. Etuis bordés. Excellent état.
Prix : 230 €uros
Observations : À la fin du Moyen Âge, les princes et les tout-puissants apprenaient les règles de santé et d’hygiène de la médecine rationnelle grâce au Tacuinum Sanitatis, un traité sur le bien-être et la santé très répandu aux XIVe et XVe siècles. Le traité fut écrit en arabe par Ububhchasym de Baldach, connu aussi sous le nom de Ibn Butlân, médecin chrétien né à Bagdad et mort en 1068. Il propose six éléments nécessaires à l’entretien quotidien de la santé et à prévenir le stress : les aliments et la boisson, l’air et l’environnement, le mouvement et le repos, le sommeil et la veille, les sécrétions et excrétions des humeurs, les changements d’état d’esprit (la joie, la colère, la honte…). Selon Ibn Butlân, les maladies sont les conséquences de l’altération dans l’équilibre de certains de ces éléments ; c’est pour cela qu’il recommande une vie en harmonie avec la nature afin de garder ou de retrouver la santé. Les Taqwîm al-sihha de Ibn Butlân furent traduits en latin à Palerme, dans la cour de Manfred, roi de Sicile de 1258 à 1266, et se nommèrent Tacuinum Sanitatis. À la fin du XIVe siècle, ce traité sera doté, en Lombardie, d’une série d’illustrations très développée ; ce sera le point de départ d’une floraison d’exemplaires qui traversera les frontières d’Italie. Ce luxueux codex, réalisé en Rhénanie, avec chacune de ses pages enluminée, en est la preuve même. Chaque page contient une miniature accompagnée d’une légende (en latin, plus tard traduite en allemand) qui indique la nature de l’élément, les caractéristiques de ce qui est considéré le mieux pour la santé, le bienfait qu’il produit, le méfait qu’il peut causer et le remède à ce méfait. Ce codex est non seulement une source d’information à caractère médical, mais qui plus est, il constitue une source iconographique privilégiée pour l’étude de la vie du Moyen Âge.
Sources : BNF
Catégories : MEDECINE - PHARMACIE - VETERINAIRE;
   







© Copyright 2007 - Jacques Tanguy