Fiche ouvrage
 
Code : 17701
Titre : L'Entrée triomphante de leurs Majestez Louis XIV. Roy de France et de Navarre, et Marie Therese d'Austriche son espouse, dans la ville de Paris capitale de leurs royaumes, au retour de la signature de la paix generalle et de leur heureux mariage.
Auteur : [TRONÇON, Jean ; MAROT Jean]
Edition : Paris, Pierre Le Petit, Thomas Joly, Louis Bilaine, 1662.
Année : 1662
Format : In-folio (dim. marg. : 435 x 290 mm), frontispice gravé par Chauveau, (1)f. de titre, beau portrait de Louis XIV, (1)f. de Dédicace gravé, (2)ff. (avis au lecteur, table), 7 - (1) - 34 - 28 (saut de page de 14 à 17 sans manque) - 12 pages, illustrées de 22 planches (dont 14 doubles) dont 12 portent la signature de Jean Marot (1619-1679). Les autres non signées sont attribuées à Lepautre, Flamen et Cochin de Troyes. Le portrait est découpé et contrecollé (ne comporte pas son encadrement). Quelques rousseurs, une planche uniformément brunie avec mouillures, de petites réparations amateurs en marge de quelques feuillets.
Reliure : Plein veau brun, dos à nerfs joliment orné de caissons aux multiples fleurons dorés. Restaurations anciennes (charnières, 2 caissons, coins), charnières fendillées sur une dizaine de centimètres. Reliure de l'époque.
Prix : 3200 €uros
Observations : Edition originale de ce très beau livre de fête rédigé par Jean Tronçon. Louis XIV entra à Paris le 16 août 1660, au lendemain de la paix des Pyrénées, pour y recevoir l’ovation de ses sujets, au cours d’une cérémonie orchestrée par le prévôt des Marchands et des Échevins. On fit appel aux architectes et aux artistes pour transformer l’itinéraire du roi en une succession d’arcs de triomphe et de monuments à sa gloire. Les planches de Marot sont précieuses pour l'étude de la topographie ancienne de Paris, car elles montrent la porte Saint-Antoine, le Pont Notre-Dame, la place Dauphine, l'Hôtel de Ville, l'Hôtel de Beauvais et l'intérieur de Notre-Dame. Les cinq planches doubles représentent le grand cortège, gravées pour être présentées bout à bout. Tout porte à croire que ces planches sont l'œuvre de Cochin de Troyes dont le talent offre beaucoup d'analogie avec celui de Callot, le célèbre graveur lorrain” (Vinet). Bel exemplaire en reliure du temps bien complet du portrait (découpé) qui ne se trouve que dans quelques exemplaires seulement. Provenance : Du Collège de la Sainte Trinité de la Compagnie de Jésus à Lyon avec ex-libris manuscrit au titre, Vignette ex-libris armoriée portant la devise “Stella Ducet” et Vignette ex-libris armoriée de la famille Mayol de Lupé - Forez - (De sinople à six pommes de pin d'or 3 2 et 1 Devise Deo et Patriae).
Sources : Brunet, II, 1004 ; Vinet 501.
Catégories : HISTOIRE-DROIT-ECONOMIE-RELIGION;
   







© Copyright 2007 - Jacques Tanguy