Fiche ouvrage
 
Code : 17498
Titre : La Française du siècle. Modes - Moeurs - Usages.
Auteur : UZANNE (Octave).
Edition : Paris, Quantin, 1886.
Année : 1886
Format : Grand in-8: 2ff. (faux-titre et titre rouge et noir, orné d'une vignette), XVI pp. (Menus propos d'avant-garde); 273 pp.; 1 p. non chiffrée (vignette); 1 feuillet n.ch. (table et vignette) et 1 f.n.ch. (achevé d'imprimer). Frontispice, 10 têtes de chapitre et 9 gravures hors-texte. Illustrations à l'aquarelle de Albert Lynch, gravées à l'eau-forte en couleurs par Eugène Gaujean. Edition originale. Un des 100 sur grand papier du Japon (N°LXII) grand format avec suite de différents tons et états des en-tête hors-texte et trois suites des aquarelles avec et sans lettres, en noir et en couleurs, y compris la couverture.
Reliure : Demi-veau chamois à coins à la Bradel excécutée par Carayon. Le dos est orné d'une composition à l'aquarelle représentant une jeune femme accompagnée d'un enfant. Couverture illustrée à l'eau-forte en couleurs conservée avec ses trois états, dos conservé.
Prix : 500 €uros
Observations : Albert Lynch est un peintre d’origine péruvienne (1851-1912). Il s’établit à Paris et suit des cours à l’école des Beaux-Arts. Il expose au Salon des artistes français, reçoit des récompenses en 1890 et 1892. Il est récompensé d’une médaille d’or à l’Exposition Universelle de 1900. Son thème de prédilection est la femme de son temps. La Française du siècle, est dédiée aux grâces féminines diorama de nos moeurs et costumes depuis la Révolution. C’est l’histoire de l’élégance et des excentricités sociales expression du bon ton français qui coure au long de ces pages où le lecteur découvre : Nymphes et merveilleuses, Nos déesses de l’an VIII, Les grandes coquettes du premier Empire, Le miroir des modes sous la Restauration, Elégances romantiques, Lionnes et fashionable, Echos du bon ton et de la vie mondaine en 1859, Les Parisiennes sous le second Empire, Les Contemporaines. Tous ces tableaux parisiens, ces descriptions de costumes, qui se suivent depuis l’an VIII de la République jusqu’aux second Empire, cette évocation réussie de ces règnes évanouis sous l’éternel diktat de la Mode, ces divers chapitres soigneusement ordonnés, sans prétentions historiques excessives ni trop de considérations morales et politiques pesantes, ces pages nourries de documents bien choisis, tout dans ce livre est conçu et écrit avec élégance. Les illustrations d’Albert Lynch donne un aperçu visuel de la richesse des toilettes féminine. Ce siècle franchement mondain s’exprime par les Femmes et par la mode qui atteint un niveau de rayonnement faisant de Paris la capitale des frivolités. Le préfacier du livre, D.Sébastian Sanchez y Gusman résume habilement le propos de l’auteur « Tel qu’il se présente dans l’harmonie polychrome de sa fine décoration, ce bel ouvrage traversera les siècles et bravera plus sûrement la postérité-même littérairement- que toutes les lourdes encyclopédies et surtout que la plupart des romans réalistes de ce temps dont la vogue s’évanouit déjà ». Il est vrai que le texte emporte légèrement le lecteur dans un univers de mousseline finement croqué par Albert Lynch et que la mode en dit autant sur une époque que bien des analyses pesantes.
Sources : Paris Libris. Vicaire.
Catégories : LITTERATURE du 19 au 20 ème;
   







© Copyright 2007 - Jacques Tanguy