Fiche ouvrage
 
Code : 17481
Titre : Voyages dans les Alpes, précédés d'un essai sur l'histoire naturelle des environs de Genève.
Auteur : SAUSSURE (Horace-Benedict de).
Edition : Genève et Neuchâtel, Chez Barde, Manget, et chez Louis Fauche-Borel, 1787,1796, 1803.
Année : 1787
Format : Exemplaire composite, comme souvent, formé de volumes appartenant aux trois premiers tirages de l'édition in-8, parue originellement en 1780-96. Bien complet de ses 2 cartes ( carte du lac de Genève et des montagnes adjacentes; carte des Alpes avoisinant le Mont Blanc), 3 tableaux et 22 planches (sur 21 feuilles), la plupart représentant des paysages de montagnes, l’ensemble gravé en taille-douce. Les vues, dessinées par Bourrit et Saussure, sont dues aux burins de Geissler, Wexelberg, Schellenberg, Bourrit, Saussure et Adam Töpffer, père du célèbre illustrateur Rodolphe Töpffer. Intérieur très frais, grand de marge , non rogné.
Reliure : Demi-basane cerise, dos lisses, filet doré, plats et dos légèrement frottés, un trou de vers au mors supérieur du tome 3 ainsi qu'un petit manque de cuir au plat. Reliure de l'époque.
Prix : 2500 €uros
Observations : Très célèbre ouvrage, L’UN DES PREMIERS SUR L’ALPINISME; Saussure y relate ses expéditions entreprises entre 1774 et 1787, au cours desquelles il effectua d’importantes observations de botanique, de météorologie et surtout de géologie. Les Voyages furent édités pour la première fois au format in-4, en 4 volumes: l’édition en 8 volumes in-8 fut publiée de 1780 à 1796 ; les 4 premiers volumes connurent une réédition en 1803. L’auteur n’expose pas ses voyages selon un ordre chronologique, mais il choisit de diviser son ouvrage en trois sections: le Mont Blanc et ses environs, le passage du Mont Cenis vers la Riviera et son retour par la Provence, et les nombreuses expéditions menées au col de Gries, au Saint-Gothard ainsi qu’aux grands lacs italiens. Ces excursions lui permettent d’établir une théorie sur la structure de la montagne, dont la lecture qu’il fit en 1774 est perdue, mais dont les Voyages donnent un résumé, et de définir une théorie générale sur la terre. Saussure est l’un des premiers savants à se rendre sur le terrain, n’hésitant pas à s’engager dans des entreprises périlleuses. Ses travaux constituent l’un des socles de la géologie naissante. Saussure doit sa renommée, dès son vivant, pour avoir dirigé la seconde expédition qui mena au sommet du Mont Blanc en 1787, précédé de peu par Jacques Balmat et Michel Gabriel Paccard. Il est également connu pour les avancées qu’il a réalisées dans le domaine de la météorologie: il établit le principe de l’hygrométrie, découvrant que «l’air se dilate et devient spécifiquement plus léger à mesure qu’il se charge d’électricité» (Essais sur l’hygrométrie, 1783) et il inventa l’hygromètre à cheveu, permettant de mesurer le degré d’humidité. Bel exemplaire, frais et complet des planches.
Sources :
Catégories : VOYAGES - MARINE - GEOGRAPHIE;
   







© Copyright 2007 - Jacques Tanguy